L’Espace Agora

Explorer, témoigner, découvrir, débattre !
Afin de favoriser les échanges, les partages d’expériences, les réflexions et constructions collectives, l’Espace Agora du Congrès proposera différents temps durant le deux jours. L’occasion de découvrir les multiples visages de l’innovation associative et d’ouvrir des pistes pour l’avenir.

 

Programme susceptible d'évolutions et de compléments










1 - Innovation, invention : de quoi parle-t-on ?

Ateliers-débats 1
Le 01/04/2020 de 14h30 à 16h00

L’innovation fait actuellement l’objet d’un regain d’intérêt, mais son étude est ancienne : les processus d’innovation ont été étudiés par Schumpeter dès les années 30, avec en arrière-plan les travaux de Durkheim et Weber sur le changement et la régulation dans les sociétés qu’ils étudiaient, dans le contexte de la société industrielle. Appréhender l’innovation aujourd’hui suppose d’analyser l’époque présente, avec les enjeux qui lui sont propres, mais aussi de comprendre la marque des conceptions issues de configurations sociales, économiques et politiques antérieures. Il s’agit aussi de comprendre l’innovation, en explicitant les ressorts et la portée des changements dont elle participe : ceux-ci peuvent, au-delà de la sphère du fonctionnement des entreprises, concerner les rapports sociaux, le fonctionnement démocratique, voire de manière encore plus fondamentale le modèle de développement. Même si les courants dominants tendent à valoriser principalement le registre organisationnel de l’innovation (concernant les outils et méthodes de gestion d’activité), l’innovation peut aussi être appréhendée par le registre institutionnel (celui des normes et des valeurs porteuses de légitimité dans une société donnée).

Débat sur l’innovation associative et partage d’expériences innovantes repérées au sein du réseau Uniopss-Uriopss.

  • Séverine Dellanegra, (association La chrysalide de Martigues et du golfe de Fos), directrice du foyer de vie Les Aigues Belles, du foyer d’accueil médicalisé L’Esquirou (Entressen) et du SAVS et Foyer d’hébergement L’Adret (Martigues)
  • Rémi Locquet, directeur de l’EHPAD HSTV Rennes St-Louis, Groupe Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve
  • Linda Rakkah, conseillère technique à l’Uriopss PACAC (Rapporteure)

Animation : Sara Zirari, chargée de mission à l’Uniopss et doctorante en CIFRE


2 - Les technologies de l’autonomie : quels usages pour quel accompagnement ?

Ateliers-débats 1
Le 01/04/2020 de 14h30 à 16h00

Les innovations technologiques pour l’accompagnement, le soin, le maintien de l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap ne sont pas sans soulever de nombreuses questions, à la fois éthiques, économiques et sociales. Contribuent-elles à favoriser un espace de vie et un environnement accueillant et bénéfique au service du maintien de l’autonomie ? Permettent-elles une réelle amélioration des capacités des personnes ? Tendent-elles, à l’inverse, à déshumaniser l’accompagnement, à faire disparaître tout contact humain ? Autant de questions qui se posent et qui confrontent des enjeux parfois contradictoires mais souvent légitimes. Il s’agira ainsi d’apporter des éléments de réponse autour du développement inévitable de ces technologies dans une perspective de complémentarité et non de substitution au lien social.

  • Présentation d’outils innovants par des représentant.e.s d’associations
  • mise en débat en présence d’un.e philosophe et d’un.e juriste

Animation : Laurène Dervieu, conseillère technique Autonomie, Uniopss


3 - Le renouvellement des pratiques associatives et l’intelligence collective : comment refaire association ?

Ateliers-débats 1
Le 01/04/2020 de 14h30 à 16h00

L’exigence des logiques de parcours conduit les associations à transformer leur rapport à l’environnement et, par ricochet, leur fonctionnement interne. L’évolution propre à chaque association ne prend réellement sens que dans le rapport à des dynamiques collectives, où s’éprouvent non seulement la capacité à proposer une organisation plus rationnelle, mais aussi la possibilité d’instituer un projet commun, sur un territoire. Autrement dit, la force de l’intelligence collective réside non seulement dans la mise en commun de capacités (expertise, organisation plus opérante des réponses, …), mais aussi dans la possibilité d’explorer ensemble de nouveaux champs, d’éprouver ce qui fait sens, à savoir un agir en commun et des valeurs partagées.

Débat autour des expériences capitalisées par l’Espace Recherche Prospective en lien avec les Uriopss PACA-Corse et Auvergne-Rhône-Alpes.

  • Bernard Caubere, président de l’Agence Solidarité Logement, co-fondateur et administrateur de l’association Les couleurs de l’accompagnement
  • Anaïs Jacoby, directrice générale de l’ANEF Provence

Animation : Yves Darnaud, délégué général de l’Espace de Recherche et de Prospective


4 - Les innovations et le numérique en santé

Ateliers-débats 1
Le 01/04/2020 de 14h30 à 16h00

Comment les innovations organisationnelles et numériques accompagnent la transformation du système de santé ? En quoi l’innovation en santé peut-elle améliorer l’accès à la santé des publics vulnérables ?

Avec l’appui d’illustrations (télémédecine, e-parcours, article 51…), il s’agira d’échanger sur les enjeux, les questionnements éthiques et les impacts de ces innovations sur les structures, les parcours, les pratiques professionnelles et sur l’accès à la santé des personnes.

  • Docteur Marius Lupasco, Fondation Bon Sauveur de Bégard (retour d’expérience de téléconsultations auprès d’un centre médico-psychologique de milieu rural)
  • une infirmière spécialisée (déploiement de téléconsultations en psychogériatrie) ; retour d’expérience d’un porteur de projet d’innovation en santé dans le cadre de l’article 51 (à confirmer)

Animation : Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la Commission Santé de l’Uniopss


5 - De la précarité énergétique à la transition énergétique dans le logement

Ateliers-débats 1
Le 01/04/2020 de 14h30 à 16h00

La transition énergétique s’impose de plus en plus dans le débat politique et se traduit, dans le domaine de l’habitat, par la question de la précarité énergétique pour les personnes.

L’Uniopss propose donc un atelier permettant de découvrir les SLIME, Services Locaux d’Intervention pour la Maîtrise de l’Énergie, pratiqués en Bretagne, identifiés par la Fondation Abbé Pierre, à l’initiative de certaines collectivités territoriales, et qui gagneraient à être essaimés ailleurs. Il s’agit d’une pratique d’aller-vers d’un chargé de visite, travailleur social ou intervenant énergie, se rendant au domicile du ménage en précarité énergétique pour diagnostiquer les problèmes d’habitat, d’énergie, sociaux et aiguiller celui-ci vers différents accompagnements (écogestes, maîtrise du budget, accès aux droits, travaux, relogement). Cet atelier sera également l’occasion de découvrir une bonne pratique déployée nationalement, « Mon logement et moi », innovation d’accompagnement collectif des personnes, y compris âgées, en précarité énergétique, imaginée par SOLIHA, à travers un jeu permettant de visualiser un meilleur usage énergétique du logement à partir d’une maquette en 3D.

  • Sébastien Jérôme, directeur de SOLIHA Finistère
  • Stéphane Martin, directeur de l’Agence Régionale de la Fondation Abbé Pierre Bretagne

Animation : Joaquim Soares, directeur de l’animation territoriale à la Fondation Abbé Pierre


6 - Démarche participative : un levier pour l’évolution des associations

Ateliers-débats 1
Le 01/04/2020 de 14h30 à 16h00

Réponse à un besoin et une demande, la dynamique participative est un enjeu majeur d’évolution et de pérennité pour les associations. Celles-ci doivent s’inscrire dans une démarche durable d’affirmation de leur identité associative. Les modalités d’un élargissement de la démarche participative sont diverses et permettent de (re)donner du sens à l’action et la place de chacun dans les organisations et à inscrire les projets dans une démarche de qualité ; elles favorisent un engagement actif de toutes les parties prenantes de l’association (administrateurs, adhérents, salariés, personnes accompagnées, accueillies, aidants, partenaires). Ainsi, un certain nombre d’associations se lancent dans l’aventure, en mettant en place de la démocratie participative interrogeant la capacité des associations à réfléchir la place de chacun.

Une telle démarche nécessite finalement de s’intéresser à la juste partition des rôles, la reconnaissance et la responsabilité accordées à chacun. Dans cette perspective, questionner la gouvernance associative permet d’améliorer la mobilisation et la participation des acteurs, tout en engageant une nouvelle dynamique. Cet atelier sera l’occasion de présenter plusieurs projets et démarches de participation qui font évoluer les gouvernances et les pratiques d’associations et contribuent au développement et à la pérennisation de celles-ci.

  • Philippe Labbé, ethnologue et docteur en sociologie
  • Association Kan ar Mor (accompagnant des personnes en situation de handicap mental et/ou social ainsi que des personnes âgées)

Animation : Isabelle Léomant, conseillère technique Accompagnements, Acteurs et Parcours, Uniopss


7 - Revenu universel d’activité, véritable avancée ou régression masquée ?

Ateliers-débats 1
Le 01/04/2020 de 14h30 à 16h00

A l’issue de la concertation sur le RUA, il sera intéressant d’analyser les dispositions proposées et retenues par le gouvernement. La réforme des minima et prestations sociales engagée par les pouvoirs publics sera-t-elle réellement vectrice de simplification, de lutte contre le non recours et d’amélioration des conditions de vie des allocataires ou sert-elle à masquer une nouvelle atteinte à l’encontre des plus précaires ? Quelle est la vision de la protection sociale défendue ? Un intérêt particulier est à porter sur les effets de l’ouverture de ce minimum social aux jeunes les plus vulnérables (notamment ceux sortant de l’Aide sociale à l’enfance ou de la Protection judiciaire de la jeunesse), réelle innovation de cette réforme.

  • Clément Cadoret, conseiller à la Délégation interministérielle de prévention et de lutte contre la pauvreté
  • Tom Chevalier, chercheur au CNRS et affilié à Sciences Po
  • Alexis Goursolas, responsable du service Stratégie et analyse des politiques publiques de la Fédération des acteurs de la solidarité

Animation : Marie Lambert-Muyard, conseillère technique Enfance-Famille-Jeunesse et Manon Jullien, conseillère technique Lutte contre l’exclusion (Uniopss)


8 - Quelles innovations pour rendre l’Europe plus démocratique ?

Ateliers-débats 1
Le 01/04/2020 de 14h30 à 16h00

Depuis plusieurs années, l’Union européenne, beaucoup plus que la France, met en place des dispositifs de consultation citoyenne et de concertation avec la société organisée. Grâce à ces consultations publiques, tout citoyen et toute organisation européenne peut donner son avis sur les politiques mises en oeuvre et les législations de l’Union. Mais de quelle façon la Commission européenne tient-elle compte (ou non) des apports de la société civile dans l’élaboration des décisions en matière sociale ? Quelles barrières sont identifiées par le secteur associatif et comment les faire tomber ? Quel traitement des réponses de la société civile aux consultations de la Commission ? Et quel retour aux citoyens de ce qui a été fait à partir de leurs apports ? Enfin, comment faire en sorte que les associations soient mieux écoutées alors qu’elles ont des moyens plus limités que d’autres acteurs, notamment les entreprises lucratives ? Eléments de réponse dans cet atelier.

  • Michel Mercadié, Secrétaire d’EAPN France et ancien membre du bureau de SocialPlatform
  • un.e représentant.e de la Commission européenne

Animation : Coline Siguier, conseillère technique Europe-Vie associative, Uniopss


9 - Quel avenir pour la jeunesse invisible ?

Ateliers-débats 2
Le 02/04/2020 de 09h00 à 10h30

Les chances de réussite et d’intégration sociale sont-elles les mêmes pour un jeune qui grandit dans un petit village de l’Allier au regard de celui qui a vu le jour au coeur d’une grande métropole ? Quelles sont, au-delà des obstacles sociaux existants, toutes les frontières géographiques et culturelles qui empêchent des milliers de jeunes d’avoir la main sur leur avenir ? Cet atelier reviendra en profondeur sur l’ampleur et les causes de ce phénomène qui touche 60 % de la jeunesse française et qui questionne de plus en plus les politiques publiques, notamment leur capacité à travailler de concert à l’échelon national et local. Mais au-delà de ces constats, cet atelier permettra d’envisager les pistes à explorer pour lutter contre le déterminisme et les actions les plus innovantes du monde associatif, notamment sur le terrain de l’engagement, pour répondre aux attentes de cette jeunesse invisible, majoritairement rurale, dont on parle si peu…

  • Un.e représentant.e de l’association Familles Rurales
  • un.e représentant.e de l’association Chemins d’Avenirs

Animation : Myriam Bourgeois, chargée de mission Service Civique (Uniopss) et Antoine Janbon, rédacteur en chef d’Union Sociale


10 - Peut-on conjuguer management et humanisme ?

Ateliers-débats 2
Le 02/04/2020 de 09h00 à 10h30

Un management humaniste, mettant l’Homme au centre des pratiques et de la stratégie, ne devrait-il pas s’imposer dans les activités sociales, médico-sociales ou de santé ? Une telle orientation serait cohérente avec la mission-même des établissements et services, où la nature des activités et leur ancrage dans un principe de solidarité institué devraient favoriser la conception d’un « faire commun » impliquant les équipes et les personnes prises en charge. Mais encore faudrait-il que les fonctionnements, actuellement très rigidifiés par le modèle bureaucratique, permettent plus d’implication individuelle, plus de transversalité entre les équipes, plus de croisements entre les disciplines. L’enjeu est aussi celui d’une réelle avancée de l’empowerment et de la bientraitance.
Face à ces défis, l’évolution vers un « management agile » ou vers une « entreprise libérée » est-elle la panacée ?

  • Sandra Bertezene, professeure titulaire de la Chaire de Gestion des Services de Santé, directrice de l’Équipe pédagogique nationale Santé & Solidarité au Cnam
  • Philippe Besson, directeur général de l’AIMP Loire

Animation : Laure Chareyre, directrice de l’Uriopss Auvergne-Rhône-Alpes


11 - Association et/ou entreprise sociale ?

Ateliers-débats 2
Le 02/04/2020 de 09h00 à 10h30

L’avancée de l’entreprise sociale est un phénomène complexe et ambivalent : certes, de nombreuses opportunités sont associées à la mise en avant d’une forme d’entrepreneuriat prenant en compte les questions sociales, se démarquant ainsi de l’entrepreneuriat tourné d’abord vers le profit. Mais dans le même temps, certaines conceptions de l’entrepreneuriat social occultent toute dimension socio-politique aux porteurs d’une activité économique. Ces recompositions de l’entrepreneuriat sont à situer dans le contexte de phénomènes plus généraux, comme l’implantation du nouveau management public au sein de l’État ou l’extension des référentiels marchands à des composantes de plus en plus larges de la société.

  • Des représentant.e.s du Conseil de Recherche et Prospective (CRP) de l’Uniopss
  • Robert Lafore, professeur de droit public à Sciences Po Bordeaux, président du CRP

12 - L’évaluation de l’impact social et les associations

Ateliers-débats 2
Le 02/04/2020 de 09h00 à 10h30

La question de l’analyse de l’utilité sociale n’est pas nouvelle : elle s’est invitée de longue date au débat de l’évaluation des politiques publiques ou du rôle des entreprises.

À chaque époque correspondent des modes et des mots-clés - évaluation d’utilité sociale, mesure d’impact social,… - traduisant des enjeux qui se recomposent en fonction des contextes dans lesquels ils s’inscrivent. Actuellement, l’une des questions critiques est celle d’une capacité à appréhender les problématiques sociales pour elles-mêmes et non comme subsidiaires aux problématiques économiques. Malgré la diffusion extensive des référentiels managériaux et marchands, dans les entreprises comme dans les politiques publiques, il est possible de développer des approches alternatives permettant de valoriser des démarches collectives, des effets agrégés, des processus longs, des dynamiques territoriales… Des expériences intéressantes sont menées à ce sujet dans les associations, notamment à l’occasion des démarches qu’elles initient sur la question de leur utilité sociale. Regards croisés à partir des expériences menées par les Uriopss Hauts-de-France et Pays-de-la Loire.

  • Salomé Lenglet, chargée de mission, Uriopss Hauts-de-France
  • Cathy Bellec, conseillère technique, Uriopss des Pays-de-la-Loire
  • Marion Boinot, responsable Projets et Partenariats, Le Mouvement associatif
  • Christophe Vernier, Secrétaire général de la Fondation du Crédit Coopératif

13 - Générosité et numérique : quels leviers pour financer les initiatives associatives ?

Ateliers-débats 2
Le 02/04/2020 de 09h00 à 10h30

Dans un contexte de glissement des subventions publiques vers les appels à projets et appels d’offres, qui limitent fortement l’initiative associative, les associations cherchent à modifier leur modèle socio-économique pour mettre en oeuvre leur projet. Cela concerne toutes les associations, qu’elles soient gestionnaires ou non. Elles se tournent notamment vers le don et le mécénat qui représentent une part certes minime mais stable dans leurs ressources budgétaires. Avec le développement des outils numériques, les associations disposent de nouveaux moyens pour faire appel à la générosité du public : campagnes de dons en ligne, crowdfunding, micro-dons, moteurs de recherche solidaires… Quels outils utilisent-elles et pour quelles finalités : communication, financement, etc. ? Sont-ils adaptés à toutes les associations quels que soient leurs taille et secteur ? Sont-ils une garantie de la liberté de l’initiative associative ? Le débat est ouvert !

  • Anne Cornilleau, chargée d’études à l’Observatoire de la Philanthropie, Fondation de France
  • Brigitte Marzin, responsable des partenariats, Association Les Genêts d’Or

Animation : Coline Siguier, conseillère technique Vie associative-Europe, Uniopss


14 - Patient - usager - partenaire : levier d’une société inclusive ?

Ateliers-débats 2
Le 02/04/2020 de 09h00 à 10h30

Derrière cette évolution du lexique, on assiste à un processus de transformation des politiques et des pratiques. Quelle place accorder à la parole des personnes accompagnées ? Leurs représentants ? Quelle(s) coopération(s) ? Comment décloisonner les secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux ? Le modèle « Patient - Usager - Partenaire » est-il un levier de développement des associations ? Qu’en est-il vraiment de la mise en oeuvre de la participation effective des usagers, patients, personnes accompagnées et leurs représentants au sein des associations ? Cet atelier, porté par l’Uriopss Bretagne et ses adhérents, sera l’occasion de partager des expériences développées sur le territoire breton et plus généralement de débattre des freins et leviers dans la construction d’une société inclusive.

  • Alexandre Berkesse, conseiller stratégique et gestionnaire exécutif du pôle européen, Centre d’excellence sur le partenariat avec les patients et le public
  • Gwenaëlle Lair, Vice-Présidente de l’association Autisme Trégor-Goëlo et Jean-Yves Déréat, cadre supérieur de santé, pôle infanto-juvénile de la Fondation Bon Sauveur
  • Christiane Lemanach, psychologue référent surdicécité, HSTV Moncontour, accompagnée d’une résidente de l’EHPAD HSTV Moncontour

Animation : Roland Ollivier, président de la Fondation Bon Sauveur, administrateur de l’Uriopss Bretagne et Nathalie Perret-Launay, directrice de l’Uriopss Bretagne


15 - Quelles dynamiques partenariales pour favoriser l’inclusion des enfants en situation de handicap ?

Ateliers-débats 2
Le 02/04/2020 de 09h00 à 10h30

Aujourd’hui, la majorité des enfants en situation de handicap de moins de trois ans sont gardés exclusivement par leurs parents. Pourtant, l’accueil des enfants en situation de handicap au sein de crèches, auprès d’assistants maternels ou garde à domicile présente de nombreux avantages pour les enfants et leur famille. Favorisant la socialisation des enfants, il permet également de changer dès le plus jeune âge le regard porté sur le handicap. Le développement de l’accueil de jeunes enfants en situation de handicap est aussi un levier pour l’activité socio-professionnelle de leurs parents. Selon l’étude Geste, les professionnels de la petite enfance ont très peu de relations, voire une méconnaissance des acteurs du secteur du handicap. L’atelier proposé par l’Uniopss sera l’occasion d’étudier comment les acteurs du secteur du handicap et de la petite enfance peuvent travailler ensemble au niveau local pour développer l’accueil inclusif des enfants de moins de 3 ans. Il s’intéressera également aux freins que les parents, les professionnels et les acteurs institutionnels peuvent rencontrer pour cet accueil et fera état des bonnes pratiques menées sur certains territoires. L’objectif étant de dresser des recommandations sur les partenariats et initiatives innovantes à développer sur les territoires pour favoriser cet accueil.

  • Un représentant.e d’une CAF
  • un représentant.e du secteur associatif du champ de la petite enfance et du handicap

Animation : Marie Lambert-Muyard, conseillère technique Enfance-Famille-Jeunesse, Uniopss


16 - Associations gestionnaires et leurs ESSMS : focus sur des transformations organisationnelles innovantes

Ateliers-débats 2
Le 02/04/2020 de 09h00 à 10h30

Coopérer, se transformer, mutualiser, s’ouvrir vers l’extérieur, rationalisation budgétaire sont autant d’éléments, qu’ils soient souhaités ou subis, qui amènent les associations gestionnaires et leurs établissements et services sociaux, médico-sociaux (ESSMS) à modifier leurs pratiques en matière de gestion. Cet atelier sera l’occasion d’échanger sur des transformations organisationnelles innovantes mises en place soit pour répondre aux besoins des personnes vulnérables soit pour pallier les difficultés de recrutement et de formation de leurs professionnels.

  • Un.e représentant.e de l’Association MCE-M3S, qui a développé un dispositif de gestion territorialisée des emplois et des compétences (GTEC) en Normandie

Animation : Aurélie Valleix, conseillère technique gestiontarification, Uniopss


17 - L’économie circulaire au service de l’autonomie

Forums-découverte
Le 02/04/2020 de 10h45 à 11h45

Le système actuel de financement et de distribution des aides techniques (fauteuils roulants, lits médicalisés, déambulateurs, rampes de seuil, vélos adaptés, poussettes pédiatriques, aides au transfert) est coûteux, complexe, inéquitable et source d’un grand gaspillage. A l’heure de la promotion d’une économie sobre et raisonnée et au regard des enjeux environnementaux auxquels notre société doit faire face, n’est-il pas temps de repenser les principes d’attribution des aides techniques ? Comment passer d’un concept de propriété à un concept de service ? Le tri, la collecte et le recyclage des aides techniques ne doivent-ils pas être au coeur de ce nouveau système ? Il s’agira de poser un certain nombre de constats sur les limites du système actuel pour montrer qu’un autre modèle est possible et que la création d’une filière d’économie circulaire des aides techniques pourrait permettre de concilier performance économique, projet social et développement durable.

  • Hervé Parra, directeur général du GIHP Nouvelle-Aquitaine et porteur d’une « recyclothèque »
  • Cécile Chevalier, chargée de mission aides techniques et habitat à la CNSA

Animation : Etienne Petitmengin, président de la Commission Autonomie et Citoyenneté de l’Uniopss


18 - Détour au Japon : les nouvelles technologies face à l’acculturation

Forums-découverte
Le 02/04/2020 de 10h45 à 11h45

Au Japon, l’accompagnement des personnes âgées est depuis longtemps repensé autour de l’avancée technologique. En France, elle suscite chez certains une réelle fascination. Mais ce qui est adapté et acceptable dans la culture nippone peut-il être, en l’état, transposé dans la culture française ? Rien n’est moins sûr… Questions-réponses autour d’expériences au Japon.

  • Sandra Bertezene, professeure titulaire de la Chaire de Gestion des Services de Santé, directrice de l’Equipe pédagogique nationale Santé & Solidarité au Cnam

19 - Explorons les innovations managériales dans l’ESS !

Forums-découverte
Le 02/04/2020 de 10h45 à 11h45

Après une présentation de chiffres clés du 3e baromètre national de la qualité de vie au travail dans l’ESS publié par Chorum, ce forum-découverte mettra en lumière plusieurs initiatives issues de l’ESS. Le public présent sera invité à participer directement au forum, en évaluant le caractère innovant de telle ou telle pratique managériale ou en partageant sa propre expérience.

Animation : Des représentant.e.s de Chorum


20 - L’adhésion associative : comment la repenser dans votre association ?

Forums-découverte
Le 02/04/2020 de 10h45 à 11h45

Souvent laissée de côté par manque de temps ou traitée de façon indirecte, la notion d’adhésion associative est un terme polysémique qui interroge les secteurs associatifs social, médico-social et de santé. Par ses liens avec l’engagement, le renouvellement des gouvernances, ou encore sa place dans l’évolution des modèles socio-économiques associatifs, l’adhésion revêt une place stratégique dans les évolutions du secteur des solidarités. Des pistes de réflexion existent-elles aujourd’hui pour repenser ses adhésions ? Ce forum propose un débat et un temps de réflexion collective au travers de la présentation d’une étude sur ce thème, conduite par l’Uniopss et le CRDLA social, médico-social et santé, en partenariat avec le cabinet de sociologie Mixing Générations.

  • Un représentant.e de Mixing Générations
  • un.e responsable associatif partie-prenante de l’étude

Animation : Morgane Dor, Chargée de projets transversaux, Uniopss.


21 - Et si on mettait la QVT en « jeu » ensemble ?

Forums-découverte
Le 02/04/2020 de 10h45 à 11h45

Après une présentation synthétique au travers du cluster piloté par l’Uriopss Occitanie, des enjeux de la Qualité de Vie au Travail face à la transformation de l’offre, nous proposons aux personnes présentes de naviguer dans le mur numérique QVT et de tester un de ces outils pédagogiques : le « pré diagnostic image ». Conçu pour libérer la parole des équipes autour de la QVT, il permet aux encadrants d’initier la démarche dans un cadre ludique et convivial.

Animation : Laëtitia Courtin, conseillère technique Droit social - Ressources humaines et Nam Phuong Lacroix, conseillère technique Projet, Évaluation, Qualité (Uriopss Occitanie)


22 - Attractivité des métiers du grand âge : moteur… action !

Forums-découverte
Le 02/04/2020 de 10h45 à 11h45

Après la présentation de rapports, d’enquêtes alertant sur les problèmes de recrutement et des conditions de travail difficiles des professionnels du secteur personnes âgées et la présentation d’un plan de mobilisation nationale en faveur de l’attractivité des métiers du grand âge, les attentes des acteurs sont fortes. Dans ce contexte, l’Uriopss Bretagne, avec ses adhérents, fait son cinéma pour promouvoir l’image de l’accompagnement et des soins des personnes âgées réalisés par les acteurs du secteur non lucratif en établissement ou à domicile. Venez découvrir un film qui donne la parole aux professionnels, aux personnes âgées et à leurs familles et qui montre la capacité d’innovation des acteurs.

  • Gilles Blaise, réalisateur et gérant de la société Mook Productions
  • Claire Castellan, chargée de mission du Comité Régional de l’ADMR et Vice-présidente Ille-et-Vilaine de l’Uriopss Bretagne

Animation : Véronique Dorval, directrice adjointe de l’Uriopss Bretagne


23 - Innovation : comment mieux l’identifier et soutenir son développement ?

Forums-découverte
Le 02/04/2020 de 10h45 à 11h45

L’innovation recouvre une multitude de formes. Les associations employeuses en sont très souvent pourvoyeuses, sans pour autant mettre en avant ces réalisations qui donnent une véritable dynamique au projet associatif. Ce forum est l’occasion de mieux appréhender les enjeux de l’innovation auxquels contribuent l’ensemble des acteurs économiques, dont le monde associatif.

Quelles sont les modalités qui concourent à la mise en oeuvre d’innovations ? Quels sont les différents types d’innovations ?

Quelles sont celles qui peuvent bénéficier de financements pour être pérennisées ?

Animation : Des représentant.e.s des Banques Populaires


Programme du Congrès Informations pratiques Hébergement
Mon compte

Nos partenaires
Avec le concours de